Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (11) - Connectés (0) ]
 
Les bords de la Garonne Commingeoise
 
Par pyross, le 02/03/2013.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 1516 fois.
 
 
 
Distance : 41 kms
Dénivelé : 625 m+
Vit. moyenne : 15 km/h
Tps total : 03:30:00
Tps roulage : 02:45:00
Participants : .
 
Niveau :    Sportif
 
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 

Parti depuis la maison, mon but était de rejoindre la Garonne vers Labroquère-Seilhan. Pour ce faire, j'ai rejoint le village de Cier de Rivière en traversant le secteur appelé ici : les Sept Sœurs. Rassurez-vous, je n'en ai pas encore croisé une. A Cier, j'ai pu accéder au Bazert grâce à un joli single qui passe en lisière de forêt et qui débouche à quelques dizaines de mètres du rond-point. Après avoir traversé la nationale, une partie de goudron m'attend et la tentative de bartas afin de se rapprocher au plus vite de la Garonne par les bois est vite avorté. Il faudra encore bouffer du goudron. Enfin, j'arrive au balisage GR qui me descent tout droit sur le fleuve après avoir emprunté la petite route entre Labroquère et Seilhan. Ça commence bien technique à tel point qu'il me faudra mettre pied à terre si je ne veux pas finir dans l'eau. Elle est un peu froide en ce moment. Heureusement, je ne pousserais le vélo que sur quelques mètres. C'est ensuite un joli single qui longe au plus près la Garonne. Un inconvénient tout de même, les passages successifs de clôtures qui ne sont pas légion mais qui demande à chaque fois de poser pieds à terre.  Ils sont emménagés pour les marcheurs mais pas pour nous. Toutefois de très belles parties de singles parfois un peu engagés sont présents. J'arrive ensuite au premier tunnel creusé sur décision de Napoléon III pour permettre le passage d'un canal valorisant ainsi, à l'époque, l'industrie Montréjeaulaise. Un autre tunnel plus long, nous attend plus loin, juste à la falaise d'escalade de Seilhan. Je rejoint ensuite le village de Gourdan ou mon choix sera alors de rejoindre le village de Barbazan par le goudron au vu du temps qu'il me reste  pour rentrer. Ça n'est qu'à Barbazan que je pourrais retrouver un peu de terre en suivant le circuit vtt rouge N°9 qui me ramènera jusqu'à Sauveterre de Comminges, fin de mon périple.

 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (14)    Haut de page
Hépatilles  (0)
Violettes  (1)
pulmonaires. Le printemps pointe son nez.  (0)
Saint-Bertrand de Comminges tente de sortir de la brume.  (1)
Arrivée au bord de la Garonne  (0)
La Garonne.  (0)
Perces-neige.  (1)
Ambiance bord de l'eau.  (1)
Des singles très sympa parfois même un peu engagés.  (3)
restes d'un moulin   (0)
La Garonne, encore.  (0)
Passage de tunnel. Il s'agit en fait des restes d'un canal percé ici sous Napoléon III.  (0)
La petite falaise d'escalade de Seilhan. Très agréable en été.  (0)
Encore un tunnel. Oui oui, c'est par là qu'il fau passer.  (0)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
Aucun commentaire à l'heure actuelle pour sur ce topo. Ecrire le premier ?
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact