Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (16) - Connectés (0) ]
 
Larzac, SOUBES, ST GUILLHEM, NAVACELLE, GORGE DE L...
 
Par PHILIPPE11, le 22/04/2009.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 2263 fois.
 
 
 
Distance : 46 kms
Dénivelé : 1300 m+
Vit. moyenne : 10 km/h
Tps total : 06:00:00
Tps roulage : 04:30:00
Participants : Cécile, Philippe 11 .
 
Niveau :    Sportif
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 2 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 
La couvertoirade 12- La font du griffe 34 : En route vers les cirques

Une petite étape qui nous a permis de mettre en place la logistique dans la matinée pour un départ à l’espagnole au alentour de 12H30
Tout démarre par une mise en bouche de qualité puisqu’au départ de la Couvertoirade et jusqu’après le CAYLAR, le GR 71 emprunte un sentier ininterrompu de 8 kilomètres. Souvent facile, il nous présente quelques passages trialisants où la technique est mise à rude épreuve. Nous sommes agréablement surpris, l’argile rouge typique du causse, est totalement sèche. Les blocs calcaires sous les buis le sont aussi. Le grip des pneus est extraordinaire et si ce n’était les resquits alcooleux du repas de la veille, nous pourrions tout tenter.
Après cet apéritif jubilatoire, une petite liaison bitumeuse sur chemin vicinal nous permet de faire rapidement un saut de 4 kilomètres pour retrouver un monotrace de toute beauté. le GR serpente entre pins, landes et sablières. Le paysage est bucolique à souhait. Le sentier ondulant quelquefois descendant présente alors quelques franchissements difficiles. Globalement c’est très ludique.
Nous nous rapprochons insensiblement de la fantastique descente vers SOUBES que m’a fait découvrir Papenoo il y a quelques mois. 450m de D- sur un sentier technique, ça met de bonne humeur et surtout ça ne s’oublie pas si facilement.
SOUBES, il nous faut remonter. Nous rejoignons le hameau d’AUBAIGUES par la route départementale avant d’entamer la remontée. Un peu de poussage, un tout petit bout de piste pour trouver un single ascendant magnifique. Celui-ci nous permet de gagner 300 m de D+ en sous bois. Bien sur c’est un peu physico-technique pour le franchissement des épingles en montée, mais c’est un vrai bonheur. Un Attila du sentier a du passer par là, nous trouvons régulièrement quelques tas de branches méticuleusement entassées en travers du chemin. Mais qu’importe c’est juste un petit exercice supplémentaire de franchissement, nous nous arrêtons pour nettoyer les amoncellements trop gros, résultat, à ce jour tout est franchissable. Adieu Attila…
Au sommet, le cirque du BOUT DU MONDE se dévoile, la vue est magnifique mais la montre a tourné et on découvre à l’OUEST le Mont St Baudille, qu’il est loin !
Après une rapide et courte descente en sentier, nous rejoignons un système de piste qui traverse le plateau de COURCOL puis le Col des vents pour attaquer la très rude montée pleine pente du Mont Baudile.
En haut la vue est splendide et surtout, démarre une descente de folie jusqu’au Gîte de la Font du griffe. La première partie est délicate mais à partir de l’épaule, la suite est géniale, les épingles larges permettent un peu de vitesse, les cailloux valsent et on ne freine pas trop pour ne pas abîmer le sentier bien sûr et ne pas perdre l’adhérence sur tous ces cailloux instables. Gîte départemental du font du griffe Il est 18H30, c’est justement l’heure de l’Apéro et la bergère, responsable du lieu nous accueille et nous sert largement 2 verres de vin blanc bien frais sur la terrasse encore ensoleillée. Accueil très sympa, nous discutons longuement avec elle de son élevage de chèvres… Le repas sera à la hauteur et suffisamment gargantuesque pour préparer l’étape de demain qui promet d’être très très dure…
 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (42)    Haut de page
la Couvertoirade, départ du périple  (1)
Première Lavogne, j'en fais le tour  (1)
Ca démarre bien, après 200 m de pédalage  (1)
e terrain est sec, ce qui n'était pas sur au départ  (1)
Le rocher du Caylar au loin  (0)
Bucolique sous le Caylar, nous nous sommes légèrement écartés du GR, sur un trace secondaire  (0)
Rocher dolomitique elephantesque  (2)
Encore des rochers en ruine  (0)
Pfou  (0)
Apès le Caylar, on traverse le Causse désertique  (0)
Les buis se referment derrière nous  (0)
Paysage du Causse du LARZAC  (0)
Re pfou  (0)
Je crois qu'elle a manqué l'épingle  (1)
re re pfou  (0)
Traversée de sablière  (1)
Début de la descente vers SOUBES  (0)
Première épingle  (1)
Ca tabasse un peu et ca chicane  (0)
n-ième épingle  (1)
SOUBES  (0)
On remonte  (0)
Quelques tas de bois entrave le chemin, où sont les Ayattolah  (4)
single montant  (0)
Partie sommitale  (2)
Je ne me lasse pas du paysage  (0)
Le cirque du bout du monde  (0)
Paysage  (0)
Sentier au milieu des Iris  (2)
Un peu de piste, vers le plateau du CORCOL  (0)
Le mon BAUDILLE, le GR monte pleine face ARGHH  (0)
En haut un sentier démarre !! Ah Ah AH   (0)
Cool  (0)
Qulle vue vers la vallée de la BUEGE en bas  (0)
Plus dur là  (0)
Vers St Guillhem  (1)
Je m'oblige àune pause paysage (j'ai aussi les bras qui temblent)  (0)
Virage relevé naturel  (0)
Chemin muletier descendant vers la Font du griffe  (0)
Murette  (0)
Vin blanc en terrasse, elle est belle la vie  (0)
Après l'esprit l'estomac se rempli  (0)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 hon2
 Le 26/04/2009 à 10h33.
Salut Philippe et merci pour le récit de cette épopée. Je vais dans ce coin avec mon club le Week End prochain sur 3 jours pour randonner en étoile. Camp de base au gite de la Vacquerie et au programme l'Infernet, la Vis et le bout du monde !! En espérant avoir le même temps que toi !
 CCY9
 Le 25/04/2009 à 21h04.
Belle étape de milieu de semaine pour une mise en jambe de début de saison.Au même moment, je me battais contre le vent d'autant pour rentrer de ma sortie d'entrainement à la sortie de la fôrêt de bouconne complétement trempé.C'est sur, ça n'a rien à voir.
 jpr31
 Le 25/04/2009 à 19h18.
Merci pour tes délicieux CR et photos => plus que agréable à parcourir,
c'est le paradis ces petits raids sur +sieurs jours, vous avez et surtout vous savez profiter de votre passion... et nous on se régale... ;-)
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact